Régionales : Blanc ou abstention ?

Publié le par Christian

Je suis toujours allé voter, quand je ne pouvais pas, je laissais une procuration.
J'ai toujours expliqué, défendu : "Il faut voter". Le vote "blanc" est là pour exprimer ton désaccord.
A ceux qui disaient s'abstenir par choix réflêchi, je répondais en expliquant qu'ils se trompaient.
Et là, j'annonce " Je m'abstiendrai ".

Que se passe-t-il  ?


Tout d'abord, je l'indique, je ne suis pas fier de m'abstenir.

Je remercie tous ceux qui commentent en me disant que c'est un droit chèrement acquis, que le bulletin blanc existe.

Alors, pourquoi je persiste à dire que je m'abstiendrai ?

Pour commencer, je n'ai pas envie de me déplacer à Nice. Ces politiques ici à Nice, me sortent du pif !
Il y a Le Pen, Estrosi (son épouse), Allemand, Vauzelle.  A par Le Pen, je les ai tous cotoyé, questionné, vu, entendu. A nouveau, je vais m'inscrire dans le village.

M'abstenir de voter c'est ne pas être présent. Comme dans une réunion, vous ne me compterez pas parmi vous.
Cette fois je dis, plus il y aura d'abstentions, plus vous semblerez petits.
Au premier tour à Vaulx en Velin, 75% d'abstentions (19 000 inscrits); la honte n'est pas chez ceux qui n'ont pas voté, mais aux politiques locaux qui ont conduit à cet état. Trois sur quatre ne sont pas allés voter !
Comparez le graphe avec celui de la note précédente.
Dommage que je n'ai pas le tableur pour le refaire, oui, petits ils seraient.

Aujourd'hui, il y a d'autres moyens d'expressions, en particulier les blogs.
Les quelques politiques qui passent ici, trouveront dans ce que j'écris, l'avis d'un abstentionniste, qui se veut représentatif de quelques autres. Je ne suis pas un "Jean-foutre" de non votant; j'ai participé, je serai encore présent auprès de personnes en groupe qui font de la politique. Je ne brigue rien, je ne veux pas de place sur une liste, simplement être présent, écouter, poser de temps en temps une question; je souhaite à mon humble niveau, apporter ma part. J'ai adhéré un temps au PS, j'ai entendu, j'ai vu, je vois encore. Les attitudes, les comportements de ceux qui sont là, ne les grandissent pas.

Alors, vous ne me donnez pas envie d'en être, et vous savez pourquoi.
Mieux que le bulletin blanc sur lequel j'aurais écrit et que deux ou trois pourraient lire. Ici, sur mon humble blog campagnard, une centaine liront dont quelques camarades militants.
Vous savez à présent pourquoi je n'irai pas voter.
Pour qu'autour de vous il y ait les gens qui vous soutiennent; soyez exemplaires.




Publié dans Actualité

Commenter cet article

Béa 25/03/2010 20:39


Moi aussi, j'ai toujours voté. Moi aussi, j'ai tenu ces discours auxquels je crois toujours : "des gens ont payé de leur vie pour que nous ayons ce droit, alors par respect pour eux..., et en
tant que femme, hein, voter est un devoir presqu'une obligation, etc..."
Je suis allée voter le premier dimanche (avec beaucoup de difficultés à m'y résoudre). J'ai voté Vert parce qu'il ne me reste plus qu'eux... Et puis, la semaine dernière, je suis restée chez moi.
Moi, le rose je ne veux plus en entendre parler (enfin, pour le moment, parce que j'espère très sincèrement qu'il se passera quelque chose qui me fera les reconsidérer). Mais, je regrette très
sincèrement de ne pas m'être déplacée pour voter blanc : j'ai connu la culpabilité et je ne suis pas très à l'aise lorsque l'on me parle de ces élections (même si j'assume mon choix...).
Bisous Christian !


L U C 21/03/2010 19:27


Ca alors, je suis surpris par ce billet, Cher Christian. Mais après tout, rien ne dit que je ne ferai pas comme toi lors d'un prochain scrutin.
Pour celui-ci, je suis allé voter (à mon ancienne adresse, comme beaucoup de gens paraît-il !)
Pour le résultat, quel qu'il soit, il me semble que les régionales sont surtout une peau de banane pour la démocratie. Une fois de plus, beaucoup vont voter pour d'autres raisons que celles
convoquées pour ces élections.


La Dame de Nage 21/03/2010 13:28


Pffttt, ce n'est pas en s'exprimant sur les blogs que les élus nous entendent !
Demain, ceux qui auront été élus oublieront qu'ils le sont ! Je suis prête à parier que celle qui représente la majorité dans ma région … n'assumera pas son mandat dans la longévité. Elle ne va pas
perdre son temps au conseil pour des gens qui ne l'ont pas élue à la plus haute place !
Pour Vaux-en-Velin, je t'ai envoyé ça par courriel :





COTTALORDA 21/03/2010 07:24


Je suis en très grande partie d'accord avec toi  mais en aucun cas il ne faut désespérer.  Henri COTTALORDA


Didier 20/03/2010 17:23


Mon vote sera comme celui du premier tour.
Vert.
Noyé dans du rose.
Mais je suis mon chemin.
J'ai hésité à ne pas aller voter. Finalement, j'y vais. Je ne sais pas pourquoi. Ma voix est si peu de choses. Pendant une dizaine d'années, je n'ai pas plus voté. Je ne savais pas trop pourquoi.
Ma voix ne valait pas grand chose, je me disais.
De pas grand à si peu, y'a comme une progression, non ?
Merci en tout cas pour cette transparence.
Respect.