L'odeur de fumée

Publié le par Christian

neige enfeu
Là était le dernier repas de ces vacances de février

Après dix journées de campagne, hier fut le retour. On est content de partir en vacances, on l'est aussi en retrouvant la maison. Que d'aventures en quelques jours. Quel dépaysement avec une météo généreuse; soleil, pluie, neige, vent, froid, chaud.
L'illustration du séjour champêtre retenu est olfactif. Parce que la garrigue Provençale est très riche en parfums, la petite Camille a pris l'habitude de découvrir la nature avec son nez. Ce sont les herbes qu'elle frotte dans ses petites mains pour inhaler le thym, le romarin, la sariette, les fleurs qu'elle porte délicatement à ses narines,  la cire et le miel que l'on perçoit en approchant des ruches. Son nez lui sert.
Et hier, lors des retrouvailles et embrassades avec Papa; je constate que le fiston a lui aussi développé ce sens que l'on prête plus particulièrement à l'animal.
 "Ho ma fille, tu sens le feu !"
Griller les saucisses, chauffer la maison, c'est aussi le souvenir des vacances.


Publié dans Familial

Commenter cet article

Anne-Ma 23/02/2010 19:43


Et quand elle sera grande, toutes ces odeurs (thym, romarin, sariette, feu) lui rappeleront son enfance, les jours passés avec son papy :-)


Fauvette 21/02/2010 20:34


Elle sent le feu, comme une petite gitane Miss Camille.