Hier je terrassais

Publié le par Christian

Une journée dans une belle machine qui m'a sortie du trou. Car la vieille que j'utilisais pour entretenir la piste m'a lâché. Ces machines ont les dents solides qui brillent après s'être frottées sur l'argile. De plus, elles font leur poids et, quand elles décident de ne plus bouger, on les laisse en place. Le seul moyen de passer est alors de les contourner.
C'est ce que je fis hier, je me suis offert un passage en contournant la grosse et ses chenilles bloquées hydrauliquement par le moteur explosé.
La suite ? sortir le moteur, le remettre en état et repartir pour de nouvelles campagnes ?
Ou alors, s'il m'est impossible de redonner vie au vieil engin, le démonter pièce après pièce, le démanteler sur place, et pouvoir ainsi l'évacuer.
De l'activité mécanique en perspective, de quoi impressionner encore plus Claudio.


chantier 021
Au sol les premières traces qui témoignent que je suis sorti du Vallon avec l'auto.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Claudio 06/11/2009 11:37


C'est quoi la prochaine étape ? Tu construis un Spoutnik en fusionnant un moteur de tractopelle et un fer à repasser ?
Tu es un magicien Christian !


Christian 06/11/2009 12:53


Je vais te surprendre encore plus cher Claudio.