Rencontres vers le cabanon des oliviers

Publié le par Christian

brebie

jacqui Ce matin en route vers le cabanon des oliviers, j'ai eu le plaisir de rencontrer ces petites brebis.

Jacky dans son rôle de berger, en bon gardien du troupeau est vite accouru, ce fut l'occasion de salutations amicales. Nous avons beaucoup de plaisir à nous rencontrer, dans cette colline tant de souvenirs nous rassemblent.  il y était bien avant moi, toute son enfance s'est déroulée ici. Bien qu'habitant Nice, tous les jours il est dans sa campagne et poursuit le travail des anciens qui ici ont laissé leurs traces.

Ensuite, poursuivant mon chemin, j'ai eu le bonheur de réveiller les enfants et que de calins à Camille, se sera pour demain.

Pendant que j'écris, j'apprends le décès de l'Abbé Pierre, ma pensée va vers lui.


Publié dans Balades

Commenter cet article

Roland 23/01/2007 19:01


Eh oui c'est l'hiver dans les monts du Lyonnais !
Alors vive la cheminée et la soupe de poireaux.
Très bonne soirée, amitiés.....Roro
 
Voila des bons moments de vie, tout prêt de la nature. Le berger a l'air d'être bien sympa, et il a une belle occupation, avec ces moutons.

Christian 23/01/2007 20:29

Tu vas nous faire quelques photos Roland.

tiphaine 23/01/2007 18:12

ah si tu savais comme je t'envie de pouvoir rencontrer des petites brebis au matin !

Christian 23/01/2007 20:29

J'ai été surpris, je ne m'attendais pas à les voir

Plum' 23/01/2007 09:47

La photos avec les brebis est sympa, on croirait presque un paysage d'Ecosse et l'on s'attend à te voir en second plan... en kilt !Gros bisou et bonne journée à toi, Christian !

Christian 23/01/2007 11:31

En Kilt !Nous avions comme voisin le plus prôche (100 m vol d'oiseau) un merveilleux joueur de Cornebuse. Il n'était pas un matin qu'il ne nous réveilla au son de son souffle puissant. Malheureusement, il n'est plus là.

Anne-Ma 22/01/2007 22:59

Pensée partagée pour l'Abbé Pierre.

marie-Christine BONZOM BOSC 22/01/2007 22:21

                        Mon cher Boubou,
Ah! L"Abbé Pierre, c'était un vrai Franciscain : né riche, il a tout donné aux pauvres....
Mais 94 ans, c'e n'est pas scandaleux,il a fait des petits....(au sens figuré bien sûr)
Quant à tes charmantes brebis et ton charmant voisin , je les emporterai avec moi pour mon congrès médical à Paris : car ma vie est au cul d'une vache ou d'un âne...ou d'une brebis!
Poutousatoi,
MCBB

Christian 23/01/2007 11:18

Ne me dis pas que tu ne soignes plus les humains pour devenir Vétérinaire ?Poutous Marie Christine.