Des pieds tout neufs

Publié le par Christian

marechal3





Le travail du maréchal ferrant est une épreuve physique.
Bien que les anesses soient dociles et présentent leur pied avec bienveillance, c'est la position de l'homme plié qui est épuisante. On est en droit de penser que le dos d'un professionnel ainsi sollicité laissera des douleurs qui ne permettront pas d'atteindre l'âge de la retraite en bonne santé.
C'est un métier de plein air, en contact avec la nature, mais peut on dire là que le travail c'est la santé ?




Publié dans Anes et animaux

Commenter cet article

Sar@h 15/11/2006 09:30

C'était le métier de l'oncle Auguste, le frère de mon grand-père, ça ne l'a pas empêché de vivre jusqu'à 90 ans comme la majorité de ses frères ! Seule la sœur a dépassé l'âge fatidique !Quand j'allais chez lui, j'étais en admiration devant ses créations. Il récupérait les fers et laissait aller son imagination … Je me souviens d'un dessous de plat réalisé avec 3 fers assemblés. Ça ne plaisait pas à sa femme; alors toutes ses créations trouvaient leur place au jardin. Quand il annonçait … "On va prendre l'apéro, au jardin" … Pour moi c'était le bonheur, j'allais pouvoir contempler toutes ses œuvres et l'interroger … J'y voyais aussi la mémoire d'une vie de travail … Car il se souvenait d'où venait chaque fer !Merci pour cette note ChristianJe suis surprise qu'il y ait encore des jeunes qui apprennent ce métier.

Christian 15/11/2006 10:09

Merci sarah de ce beau témoignage, les MF travailent le fer. Façonner des objets voire des sculptures avec le fer chauffé à blanc sur l'enclume est un vrai plaisir.Mon grand père était charon à Clohars Carnoët, c'était un rude gaillard qui a pratiqué la lutte bretonne dans sa jeunesse.Je suis également surpris de voir ce métier pratiqué par des jeunes, il y a un regain de ces activités. A bientôt Sarah, sur votre blog que je visite avec un grand plaisir.

emliochka 13/11/2006 22:01

être maréchal ferrant est une passion qui a ses exigences...

Christian 14/11/2006 12:15

Je suis étonné de constater les jeunes qui font l'apprentissage de ce métier, dont quelques filles.

majoma 12/11/2006 22:58

Je connais une histoire où la marechal ferrant est pas gentil du tout !Les voila équipéees pour l'hiver et les sabots bien protégés.Bonne soirée à toi.

Christian 13/11/2006 07:40

J'espère lire cette histoire de maréchal ferrant Majoma.Mes ânesses ne sont pas frrées.Bonne journée

tiphaine 12/11/2006 18:41

c'est un beau métier , mais c'est vrai c'est loin d'être la meilleur position pour le dos, et puisle sang doit descendre dans la tête !  pas bon pour les migraines  !!
bonne soirée et bonne fête Christian

Christian 13/11/2006 07:39

Mais c'est un solide gaillard, il ne s'est jamais plaint et aime son métier.

Plum' 12/11/2006 12:55

Je me suis promenée en ce dimanche matin, de blog en blog, mais c'est le vôtre qui m'a réellement conquise.J'ai aimé vos photos, vos textes sur ces jolis coins de bonheur encore préservés (mais pour combien de temps). J'ai aimé votre sensibilité et votre respect de la nature. J'ai aimé ce petit morceau de votre vie...Quant au maréchal-ferrant, je pense qu'il souffrira sûrement de terribles problèmes de dos. Avec la seule différence, qu'il aura eu la joie d'exercer une profession qu'il aura choisie et se sera épanoui grâce à cette dernière. Combien d'autres n'ont ou n'auront pas cette chance, le physique meurtri et l'esprit aussi ?Merci à vous pour ce délicieux moment.

Christian 13/11/2006 07:38

Pour une première rencontre, vous êtes très aimable.Merci Plum'