Une maison deux cyprès

Publié le par Christian
























Les maisons en Provence sont souvent accompagnées de deux cyprès qui élèvent leur longue et fine silhouette à proximité des bâtisses.

Ce qui retient mon attention le long du chemin qui conduit au cabanon des oliviers est ce squelette de cyprès à proximité de cette ruine dont la toiture vient d'être remise en état.
Le cyprès n'a pas pour fonction d'embellir le paysage, si deux arbres étaient plantés à proximité de la jeune construction, c'était pour préparer l'avenir.
Les anciens savaient que l'entretien d'une maison condurait les futurs propriétaires à refaire la toiture dans les années suivantes.
C'est pour le faîtage de la charpente à reconstruire que le cyprès adulte servira.
Celui que vous voyez ici a été abandonné un peu comme la maison qu'il signalait par sa fière allure qui le poussait au dessus des autres arbres.
De ne pas avoir été choisi pour refaire la charpente; solitaire, sans avenir, s'est-il laissé dessècher au point d'en mourir ?

Aucun commentaire n'est venu confirmer ma nouvelle ! Et cela me surprend ! Je n'avais jamais mis en doute cette explication. Serait elle née de l'imagination de mes ancètres ? S'il en était ainsi, je suis fier de la transmettre et de l'enrichir de vos commentaires plus spirituels.

Publié dans Arbres et fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kri 04/10/2006 17:09

Il parait que...  http://aurendezvous.over-blog.net/article-4015646.html

Christian 04/10/2006 17:31

Quan on a plus de trois ? Ce n'est pas le cimetière j'espère.

Serge 04/10/2006 11:05

BonjourJe découvre ton blog, senior, (moi presque itou !) par le biais de celui de mon frère !je le trouve vraiment bien !je mets un lien !

Christian 04/10/2006 17:26

Merci beaucoup Serge, je vais chercher qui est votre frère.

L U C 28/09/2006 13:04

Comme disait poétiquement mon ex-beau-père : " Ils étaient pas con, las Anciens ! "
Et moi je rajouterai : " Merci pour ces belles histoires. "

Christian 28/09/2006 17:25

Et moi je te réponds : "Merci pour tes visites et commentaires"A bientôt sur ton Blog de l'illustre théatre cher LUC

emliochka 27/09/2006 11:20

Très intéressante explication, qui prouve une fois encore  la sagesse des anciens. Le genre d'informations que l'on ne trouve pas facilement - voire pas du tout - dans les livres : vous pouvez être fier de transmettre ce savoir...

Christian 27/09/2006 21:50

La transmission orale est plus africaine, chez nous c'est dans les livres.

sevy 27/09/2006 07:16

bonne journée christian !bisous