De la mer à la campagne

Publié le par Christian


















La transition n'était pas facile, comment passer d'une balade en mer à l'environnement quotidien campagnard ?

Hier soir les quelques photos rafraîchissantes saisies en fin de journée m'en donnent l'occasion.
La recherche de l'ombre et la position allongée semblent être ce qui caractérise le mieux nos préoccupations en cet été torride. Au raz de l'herbe fraîche comme sur le pont d'un navire au fil de l'eau, mon regard  à l'horizontale rencontre mes compagnons à quatre pattes; évidemment ce ne sont pas des sirènes. Et, toujours rêveur, les yeux au ciel, je goutte ces instants de fraîcheur. Dans le firmament, s'élèvent les troncs majestueux des deux cyprès dont l'ombre et le feuillage me rappellent les voiles gonflées portées par le mat d'un bateau.


Publié dans Anes et animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Roland 28/07/2006 20:03

Voila de vrais vacances, les pieds en éventail c'est super. Profites en bien avant la reprise. Bonne continuation, amicalement.
Roland

Nadine 28/07/2006 11:31

Coucou Christian,Tu as raisons de mettre un peu les doigts de pied en éventail le soir à la fraîche. Cela fait du bien de se relaxer par ces températures caniculaires.Bonne journée,Bisous, Nadine

khassiopée 26/07/2006 22:42

On suffoque toujours autant : la lecture de tes articles m'ont apporté l'air du large et la fraicheur de l'herbe. Je pense que je vais dormir dans mon congélateur.... !!Gros bisous

Christian 27/07/2006 07:56

Non, pas dans le congélateur !bisous luciole.

claude 26/07/2006 21:50

Voilà de l'herbe bien verte Christian. Est ce l'eau du paillon?
Quelles formes avaient les nuages? Peut être n'y en avait il pas.
Un bon moment de détente, en suis heureuse pour vous.
Amicales pensées. Le temps s'est rafraîchit ici, et la brise océanique parfume le jardin en ce début de soirée. Enfin on respire...

Christian 27/07/2006 07:55

Ce n'est pas l'eau du Paillon, Claude, mais l'eau de la Barella, une source qui a donné son nom au quartier.Nous sommes donc alimentés par cette eau qui sort du sol, les bassins sont toujours pleins, les nouveaux propriétaires qui se sont installés dans la vallée n'utilisent pas l'eau à laquelle ils ont droit. (Pas d'entretien des canaux, ils ont l'eau de la compagnie) donc tout est pour nous : bassins, arrosage, pluie artificielle, poissons rouges ...
Quand ils se rendront compte que c'est un trésor, ça changera peut être.
bises christian

Ed 26/07/2006 14:25

Je viens de découvrir votre blog, pas "jeune" non plus, pas encore seniore, pas de noms pour les gens comme moi, ceux qui payent plein pot partout de 26 à 60 ans, et avec la réforme, 65. C\\\'est super de profiter de la retraite pour blogger, je profite de mes vacances, mais je sais que dès septembre, j\\\'aurai beaucoup moins de temps.
En tous cas, merci pour les photos, elles sont superbes. Bientôt je serai au bord de la mer et espère bien faire quelques bons clichés.

Christian 26/07/2006 14:51

Bonjour chère collègueNous profiterons de belles photos du bord de mer.A bientôt