Fruits récoltés en cette saison

Publié le par Christian

Jamais nous n'avons autant récolté en ce début de saison. Si nous avons mis tant d'application au jardin cette année, c'est parce que nos enfants à la ville, rêvent de manger sainement. Aujourd'hui, les goûts les saveurs ne se retrouvent plus dans les assiettes.
Hier à Toulon, c'était le marché de papa et maman qui arrivait à la ville
Cette photo a été prise devant le four à bois qui trône au milieu de la salle à manger ici du coté de Nice.
Lorsque j'allumerai le four , je vous présenterai les plats de socca, pissaladière, pizza ...
La cuisine Niçoise demande beaucoup de préparation, les ingrédients sont travaillés pour dégager tous leurs parfums !
Est-ce-que vous connaissez ce dessert ?  "La tourte de blettes"

Publié dans Jardinage

Commenter cet article

pauline 25/01/2007 00:52

Vive la belle saison pour goûter ces bons fruits .

Fauvette 18/06/2006 23:44

Merci, oui cela me ferait très plaisir. Vraiment.

Fauvette 17/06/2006 18:02

Quelle est belle cette photo ! J'aimerais bien l'enregistrer !
Est-ce que ce sont des tomates coeur-de-boeuf ? Les tomates qui ont goût de tomates ?
Je suis allée il y a quelques années à Nice, et ai pu apprécier sa bonne cuisine et ses parfums.
Bonne journée.

Christian 17/06/2006 20:27

Ce sont des coeurs de boeuf, tu t'y connais chère Fauvette ! Si tu souhaites cette photo, je te l'expédie.

Vinie 16/06/2006 19:45

Bonsoir Christian, quelles belles couleurs, ces fruits et légumes du jardin sont synonymes de bonnes odeurs et de surtout de saveurs...vous me donnez envie de croquer des cerises...Bonne soirée

line 15/06/2006 21:43

ah non je ne connais pas la tourte de blette mais si tu en parles c est que ce doit être très bon! A suivre ....Quant à tes récoltes elles me plaisent bien surtout les cerises!!!!
bonne soirée

Christian 15/06/2006 21:51

J'ai toujours constaté combien les invités (Parisien) lorsqu'on leur présente la tourte de blette hésitent et acceptent de goûter par politesse.Et quelle surprise à leurs papilles, toujours ils en redemandent.