Le camescope numérique

Publié le par Christian

Ce fut mon cadeau de Noël, que vais-je en sortir ?
J'en étais resté au film super 8, avec des montages qui s'effectuaient avec la colle, en grattant la pellicule bien positionnée dans ses petits trous.
Alors, aujourd'hui j'apprends à utiliser ce minuscule appareil; avec mes gros doigts, ce n'est pas facile.
Enregistrer sur l'ordinateur et s'initier au montage me demande du temps. Alors j'apprends, j'essaie et recommence ...
Mon actrice est Camille et j'imagine mes scènes.
Camille se balance, Camille et la trompette, Camille aux oliviers, Camille à la neige ....
Là j'arrête pour vous conter la dernière aventure, celle que j'aurais osé montrer ici. Que d'application sur la piste à bien cadrer et suivre la luge qui dévalle ...
Et quand je transfère sur l'ordi, qu'est-ce que je vois ? Tout est à l'envers ! J'ai tout faux ! J'ai inversé.
Il y a deux modes, la veille en vert, l'enregistrement en rouge. Aujourd'hui, sans lunettes je ne peux pas lire, alors les couleurs sont une aide précieuse et tout mon film s'est déroulé ainsi :
Action en vert, pause en rouge.

Ce n'est donc pas pour aujourd'hui.


Publié dans Familial

Commenter cet article

Sido 26/01/2009 10:09

Filmer n'est rien...ou presque. Réaliser c'est autre chose. Avec le numérique c'est passionnant, car on peut tout rectifier sur l'image réorganiser les séquences avec tellement plus de facilité, inserer musique, d'autres comntaires. Mais" patience et longueur de temps font plus que force et que rage"... alors on reviendra admirer Camille en film dans quelques mois...Bonne semaine, Christian et...au travail.

Mrs K 24/01/2009 23:03

Tu as bien du courage parce que moi, je n'ose même pasla sortir de son étui cette caméra !

joye 22/01/2009 15:16

On attendra !!!

Magali avec un i 22/01/2009 08:02

C'est rigolo, mon père a eu sa première caméra numérique à Noël dernier aussi. Jusqu'à présent il filmait avec son APN et montait ses petits films sur son ordinateur. Maintenant il découvre sa caméra. Il est en train de se faire une machine (infernale?) pour mettre ses pellicules de super 8 en format numérique (oui il y a les services du photographe aussi pour cela mais pour mon père c'est plus marrant quand on le fait soi-même!). J'ai connu l'odeur de la colle, les découpages, et l'excitation de la famille quand mon père sortait sa caméra et son écran. J'entends encore la machine rembobiner les pellicules, à la fin du visionnage... Amusez-vous bien avec votre caméra, je suis sûre que Camille sera une bonne actrice!

L U C 21/01/2009 14:52

Bravo pour tes efforts persévérant Cher Christian ! Mais surtout, garde bien ta caméra Super-8. En effet, même si la technologie a beaucoup évolué, les films Super-8 conservent une identité particulière, due notamment au grain de la pellicule. Ces films ont encore la côte aujourd'hui, malgré l'invasion du numérique.il y a même des scéances de Super-8 organisées dans le cadre du Festival de Cannes !Bon courage pour ton apprentissage.