Non pas demain !

Publié le par Christian

oliviers avant


C'était l'hiver, Flo aidait son papa à la cueillette des olives, comme je faisais avec mes parents. Les enfants des collines niçoises, tous; cousins, cousines, parents et grands parents, chez nous ce labeur ne s'est jamais interrompu, je l'ai toujours connu, mes enfants aussi, et Camille déjà est plongée dedans.taillefleur


Aujourd'hui, ces activités sont à la mode, les oliviers renaissent, les moulins remoulinent.


Je reviens à Flo, dans mon arbre, je secouais; et au sol ma fille s'activait ... Quand, voilà qu'elle répond au téléphone.

La jeune diplômée  attendait une réponse aux diverses lettres et CV adressés aux entreprises de la région , elle était en recherche d'emploie, son premier.  Le contact téléphonique est déjà pour le recruteur, l'occasion de tester son futur employé. Je n'ai pas entendu la conversation, mais elle m'a été ensuite expliquée d'une voie joyeuse et les yeux souriants. ... !

" Ben voilà, j'ai expliqué que je faisais les olives avec mon papa, que j'avais promis de l'aider et que je ne pouvais pas me présenter avant le ... "

De ses explications, c'est tout ce que j' avais retenu !

Et de lui expliquer que ..."Tu cherches un boulot ... parler des olives, des ânes ...  le rendez-vous reporté, ... les gens de la ville auraient quelques difficultés à comprendre!"


Plus tard, alors que c'est chez cet employeur qu'elle a régulièrement travaillé en CDD plusieurs fois reconduits, elle aura eu l'occasion de revenir avec son interlocutrice sur ses propos téléphoniques qui avaient fortement étonné.

Les explications originales, baignées des saveurs oléicoles et des priorités familiales d'une parole donnée à son papa ... avaient  joué en sa faveur.


Cela avait été la potion magique.


Publié dans Huile d'olive

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Plum' 30/11/2008 13:51

Ce recruteur est un vrai responsable des "ressources humaines" mais je retiens surtout une chose : savoir rester naturel en toutes circonstances ne peut que payer. Bravo à Flo, à ses parents qui ont su lui inculquer ce respect d'elle-même et gros bisous à toute la famille !

Dominique 27/11/2008 17:21

Une bien belle histoire : l'attitude de Flo ce jours-là, pendant qu'elle aidait son papa à cueillir des olives, n'est pas vraiment surprenante pour qui la connaît ! Bises à tous les deux... et au reste de la famille.

Fauvette 23/11/2008 16:36

Tu sais que cela fait vraiment plaisir ce genre de billet !
Merci ! Et bonne fin de dimanche.

joye 23/11/2008 16:06

Houla, over-blog ne veut pas trop qu'on te laisse des com's !
Oui, l'huile d'olive devient de plus en plus populaire chez moi, c'est comme la nouvelle fontaine de jouvenance, tant mieux pour les oliviers et les...olivistes ?
Ta petite fille est toujours aussi belle, wow Christian !

joce 23/11/2008 12:27

Les recruteurs seraient-ils humains ?...
Chez nous, c'est plutôt la récolte des flocons ! Il neige doucement. mais pas assez pour faire un bonhomme de neige.
Bon dimanche, Christian, et bon retour à ton fils !