Cueillir et tailler l'olivier

Publié le par Christian


olivier hiver
Cet arbre proche du Cabanon des oliviers portait soixante kilos d'olives. Je l'ai fortement élagué afin que les rayons de soleil carressent la maison. D'ici samedi, j'aurais peut être rassemblé quatre cents kilos afin de mouliner deux pistes.
Ce travail en plein soleil est un régal. La taille que j'avais prodiguée a porté ses fruits : Moins d'olives, plus grosses que l'an passé; se décrochent  facilement parce que lourdes, donc  j'ai moins à frapper sur la branche, j'ai du rendement.
Je cueille et je taille en une fois, deux activités en une, j'espère qu'il n'y aura pas de grand gel cet hiver car normalement, on coupe les branches au Printemps. J'ai pris un petit risque en tirant profit du réchauffement climatique.
Pour ces raisons, le senior est plus productif ! Heureusement que j'ai pris ma retraite avant 70 ans.
oliviers hiver
Les rares qui me rencontrent (en ville) de dire  " Tu es bien bronzé ! " Pourtant je ne suis pas à la plage et je ne vais pas au ski.
Dautres "Mais tu as maigri ! "  Evidemment, depuis le lever du jour au coucher du soleil, je pratique mon sport de branche en branche en faisant le singe.
Quand je dis que le travail c'est la santé, certains ne me croient pas.
Et l'ordinateur
? Internet ? Le blog ?
Oui je délaisse mais je me sens bien !
Parceque dans mon arbre, je pense aussi.
Tiens, il y a un match de foot à la télé ! Je vais regarder mais à la mi temps j'irai sûrement me coucher car le foot moi, m'endort.

Publié dans Huile d'olive

Commenter cet article

Anne-Ma 21/11/2008 21:01

Tu as bien raison d'en profiter :-) . Ici, avec le mauvais temps, nous vivons "trop enfermés".
Bon week-end à ta famille et toi.