Soins aux animaux

Publié le par Christian

Avoir des animaux c'est s'engager à les soigner, trop de personnes négligent parfoi ces chers compagnons. Vaccinations, vermifuges, parrages, ... sont les soins incontournables.  Pour les ânes comme les chevaux s'occuper de leurs pieds c'est l'affaire du maréchal ferrant qui vient deux, trois, et sur certains terrains quatre fois par an pour couper les sabots.
Ce dont je parle aujourd'hui se reproduit à chaque printemps car commence la mue. Nos longues oreilles perdent leur toison protectrice d'hiver pour la remplacer par un poil beaucoup plus court bien adapté à la chaleur de l'été qui arrivera bientôt.
Ce que j'ai constaté le printemps dernier se reproduit à nouveau en particulier chez Quillina (1an1/2). A certains endroits le poil tombe par plaque et laisse la peau nue. Cela m'inquiète toujours, car je redoute d'autres problèmes et j'attends avec impatience que le nouveau poil repousse
Comme beaucoup avec leurs animaux, dès qu'il semble que quelque chose n'est pas normal, l'inquiétude s'installe !

Publié dans Anes et animaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carpette 05/04/2006 13:20

un petit coucou sous la neige.... bonne journée à bientot. bisous

flo 04/04/2006 22:27

Vous parlez déjà d'été alorsque j'en suis à peine ( et le mot est faible!) au printemps... Les primevères et les joncquilles font place au vert... bucolique... l'âne braie toujours mais je n'ai pas eu l'occasion de voir si son poil poussait ou tombait...
bises à tous

Christian 04/04/2006 20:43

Chère Marie ChristineAvec nos animaux nous avons je constate les mêmes préoccupations !Cela est rassurant, on est tous les mêmes !Bisatoi Christian

marie-Christine BONZOM BOSC 04/04/2006 04:05

                                   Mon cher Boubou,
Tu parles de tes angoisses quand le poil d'hiver se met à tomber par plaques, laissant suspecter quelque mycose, ou autre cochonceté !
J'ai très exactement les mêmes à chaque printemps, allant jusqu'à traiter Suzon à l'Imavéral ° , dont elle n'a nul besoin....puisque c'est la mue de printemps !
Le problème est que cette coquite ADORE ce traitement, qui, naturellement n'est pas sans effets secondaires ( quoique pas bien méchants, senble t'il  ! ) et qui , bien entendu côute  des sous ( mais quand on aime, on ne compte pas).....
Elle me semble donc aller jusqu'à faire sa malade : " ça me gratte!",  rien que pour le plaisir d'avoir  un traitement chaud sur ses plaques dépilées.....
Tous les ans, j'ai droit au même dilemne !
En plus, le vétérinaire me pousse à la consommation !
Bref, entre papânes et mamânes, qu'est ce qu'on a comme soucis et cas de conscience....
Poutousatoi,
MCBB