Un 15 Août arrosé

Publié le par Christian

Les orages le quinze août, c'était classique, toutefois, nous en avions perdu l'habitude, cela faisait des années que nous n'y avions plus droit.
Et là,
il est arrivé ... c'était le plein soleil, et rapidement, de gros nuages, le vent , de lourdes gouttes puis des trombes d'eau et de grêle. Ce fut bref, cinq minutes, pas plus. Nous étions tous raffraichis par les embruns, c'était comme en mer quand l'eau salée fouette les visages.
Que cette  fêtes fut joyeuse.

15 Aout 5
15 Aout 6
  C'est pas des ânes, c'est des chevals !
 Au milieu du repas l'orage nous surprend
 15 Aout 7  15 Aout 8
 Après l'orage, du pain aux poissons rouges
 Puis sous le soleil, la danse des Indiens




   

Publié dans Familial

Commenter cet article

Rodolphe ROLLAND 18/08/2008 13:22

Il arrive que parfois le temps tourne à l'orage aussi sur les terrains de rugby. Belle tablée, Christian.Rodolphe

Fauvette 17/08/2008 23:36

L'orage n'a pas entamé votre bonne humeur, c'est bien !

Claudiogene 16/08/2008 21:14

Une amicale pensée. Merci pour ce partage. L'orage est resté localisé ; nous l'attendions, il n'est jamais venu. Il préfère les fêtes.

Djeannot 16/08/2008 19:14

Salutations Kikou.Est ce que tu as connu les embruns qui fouettent le visage lorsque le nez du navire est dans la plume ? Je me souviens d'une mer de force 9, au large dans les bouches de Bonifacio, c'est ce jour là que le Vendéen s'est drossé...Chez les pingoins aussi il y avait des embruns ?La soirée se ra belle Kikou.Djeannot