Des magasins du vieux Nice ouverts le lundi

Publié le par Christian

Lors de ma dernière ballade dans les rues du  vieux Nice Lundi dernier, j'ai photographié quelques commerces qui étaient ouverts, je vous les présente ici .



Fruits et légumes sous les voutes de la place Garibaldi

















En tournant rue Pairolière après le café de Turin, les belles couleurs du fleuriste.














Un peu plus loin, 
La maison de L'Olive
dans laquelle je pénètre attiré par les odeurs qui se dégagent et la belle présentation des produits que je vous laisse découvrir dans l'album photos.










Publié dans Voyages

Commenter cet article

Carioline 20/03/2006 21:23

Pas facile de se retrouver loin de chez soi, dans une région diamétralement opposée à celle de ses origines...
Il faut oser franchir le pas, et à première vue, Flo, tu essayes de passer outre les préjugés qu'on peut avoir sur cette région... Bravo.
Je me retrouve un peu dans la même situation que toi, mais éxilée de Picardie (où j'avais débâté mon âne début 2000), vers la Bourgogne (depuis début février de cette année). Cette région faisait partie de la zone géographique qui me convenait pour ma recherche d'emploi... Laquelle excluait le sud de la France, trop chaud à mon goût... 'j'dois être un peu timbrée !

flo 17/03/2006 19:12

Chère MCBB,
En venant en Picardie, j'étais pleine d'espoir au point d'avoir oublié d'où je venais. Les premières photos des animaux m'ont fait pleurer car je voyais ce que je quittais et ce que j'oubliais. Les raisons professionnelles m'absorbaient tellement que j'e m'étais acclimatée à la luminosité extérieure...Mais le chien qui suit son maître et qui baille, le ciel translucide, et toutes ces couleurs m'ont rappelé ce que j'aime, qui j'aime et pourquoi je les aime.
Mais maintenant ma vie est ici. J'ai compris qu'il fallait savoir regarder. Et, depuis, je cherche ce qui peut être aimé ici; Je crois que je ne pourrai pas réussir la mission qui m'a été donnée si je n'apprends pas à aimer ce bourg.

Christian 17/03/2006 12:15

Les couleurs des habitations niçoises c'est rouge. Cela permettait aux anciens navigateurs qui s'approchaient de la côte de reconnaitre la ville à ses couleurs, chacune avait la sienne.J'essaie de mettre des couleurs dans les photos, elles égaient la page; si je ne photographiais que les ânesses, cela serai trop gris !

Christian 17/03/2006 12:01

Chère Marie ChristineMa campagne est aussi sur une faille, quand à Nice, je limite les photos sur la vielle ville, car c'est le seul espace qui semble ne pas avoir subit les effets du tremblement de terre que constituent les travaux du tramway. Quand à Flo, si elle a un peu de temps, elle te répondra.Bises à toi

dedeine 17/03/2006 08:53

que de belles couleurs !!
sandrine d