Raconter les plats

Publié le par Christian


cuire
Joye est Professeur de Français en Iowa. Il me plait de lui raconter. Elle demandera peut être à son Iowaboy de lui construire un four à bois.
J'ai allumé les premières bûches à 08 heures le matin, le four bien chaud peut alors cuire dès 10 heures. Les pierres réfractaires sont alors bien blanches. La sole rayonne pour cuire dessus, les briques de sol restituent la chaleur pour cuire dessous.
Dès dix heures les épaules d'agneau sont déposées dans un récipient d'aluminium (à gauche sur la photo) ; l'objectif est de cuire lentement et laisser fondre les graisses. Très vite, la peau extérieure forme une croûte caramélisée qui gardera à coeur une viande juteuse et tendre.
Afin que l'extérieur ne brûle pas, je recouvre d'une feuille d'aluminium. Une demi heure avant la fin de cuisson, j'ajoute deux oignons coupés en quatre, deux
tomates coupée en deux. Puis nos herbes de Provence, sel poivre et un peu d'eau pour décoller les sucs. A midi, c'est bien cuit, on couvre, on laisse  devant le four au chaud. Ce sera servi entre 13 et 14 heures.
Certains convives arrivent vers 11 heures pour préparer la suite.
Je prépare les poulets, le temps de cuisson est plus rapide, je mets à cuire un peu après 11 heures.
Puis ce seront trois gratins Dauphinois.brouter
Et trois tartes aux pommes.

Et les autres convives arrivent avec un Taboulet géant, des Pissaladières ...
Et du ... et des ...  saucisses,  merguez,  cotes d'agneau ... et encore, et
encore ...
Le menu initial est dépassé, on n'a pas fait la salade Niçoise, on n'a pas fait les pommes de terre, ni les tomates à la  provençale.

Et les desserts s'ajoutent, fruits, crèmes glacées, pâtisseries orientales, une Pastèque de dix kilos pastiente dans le bassin de la source fraîche.
J'avais oublié, les fromages.

Et les boissons ... des jus, des bieres, de l'eau ... des vins; blancs, rouges, rosés ... deux alcool, un au citron (Limoncello) un autre à l'orange.

C'était
Gargantuesque, nous étions quarante, il y avait pour deux cents.

 manger  boire
 arroser  travailler

    Cliquer sur les photos et sur + pour voir en grand format

Publié dans Cuisine

Commenter cet article

Anne-Ma 27/06/2008 22:37

Hummm ! Ca avait l'air très appétissant (enfin ! J'suis sûre que ça l'était) et une ambiance vraiment sympa.

Dominique 27/06/2008 02:21

Tu nous a toutes et tous réjouis, Christian, par la chaleur de ton accueil, ta disponibilité, ta bonne humeur. C'était une bien belle journée... et le tuyau d'arrosage a très avantageusement remplacé la piscine ! Il y en a plus d'un qui n'ont pas boudé leur plaisir à jouer comme des gosses, heureux de se retrouver trempés. Le soleil était partout, y compris dans les coeurs. Un très grand merci.

La Dame de Nage 26/06/2008 23:01

Question indiscrète : Le tracto-pelle c'est pour passer le balai ?Me plaisent bien les mignonnes qui jouent avec le tuyau … Dommage que je n'étais point là, je n'aurai pas été la dernière !!!

lasidonie 25/06/2008 22:44

La couleur dorée met en appêtit ! Belle convivialité...Elle réchauffe les esprits, les corps, et les coeurs. Bises

joëlle 25/06/2008 21:23

Merci de ton accueil, Christian....De la convivialité il y en avait pour deux cent aussi