Un Autre Clermont

Publié le par Christian

clermont administration
En effet, ce n'est pas à Clermont Ferrant que cela se déroule, c'est dans l'Oise.  A  proximité de Creil, a 40 km de La Seine St Denis.
Dans cette ville une surprise attendait les habitants, une nouvelle liste pour les municipales :
UN AUTRE CLERMONT EST POSSIBLE . Avec en tête Mohamad Fakallah.
Tête de liste à 27 ans, le parcours de Momo est remarquable.
Lui, le chanteur de Rap de la Cité, qui souffle l'espoir et la solidarité en dénonçant la précarité et les pratiques douteuses voire opaques de la municipalité, était par sa jeunesse, son look, son faciès, le rebelle, l'associal, l'incompris.

Que de chemin parcouru en bientôt trois ans.
Mohamad est agent d'exploitation à Roissy, très tôt il quittait l'école pour travailler. Actif, présent dans sa ville,  c'est le grand frère, le porte parole... Il y a trois ans, les contacts entre la Mairie et ce quartier à la périphérie de la ville étaient inexistants. Il était urgent que cette situation de conflits trouve une solution. C'était la mission confiée à la Directrice du Centre Social qui venait d'être nommée, l'objectif  fixé : Créer du lien. Un coupable était désigné par la Municipalité; Mohamad était le meneur. Celui dont la grande gueule s'opposait à l'autorité, et pas seulement en chansons.
Contacts dans la cité, rencontres, salle mise à disposition, réunions sur place, repas pris en commun, ...

Alors, doucement, la situation évoluera, un petit groupe commence à se former, il y a dialogue, des échanges, des projets sont lancés, aux milieu des autres Mohamad est bien présent. Pour enfin, après quatre mois, permettre au Maire d'établir ses premières relations normales avec les habitants des Sables. Partout ailleurs, les cités étaient en feu.

D'autres problèmes plus sournois surgiront, ils auront pour effet  la création d'une association indépendante de la Mairie "Un Autre Regard" dont Mohamad est Président.  Il organise, match de foot entre gendarmes et la cité, alphabétisatin des mamans, voyage au bord de mer, journées à Paris pour les enfants, fêtes de la musique. La formation et la pédagogie sont au coeur de l'association qui se substitue au travail du centre social dont la Directrice a été remerciée. Cours sur la citoyenneté, sur le territoire, les élections. La cité se structure avec des responsables et le respect des règles de droit.
Les relations avec la municipalité s'enveniment  car 18 caméras de surveillance seront installées.. Mohamad s'y oppose, Il prend la parole dans les réunions, il argumente. Les caméras pour le Maire et le Sénateur sont  un argument électoral, ils y tiennent, les élections municipales c'est à moins d'un an. Alors que des panneaux publicitaires (3x2m) annoncent la mise en oeuvre; les travaux sont interrompus, car le tribunal administratif a été saisi par l'association, le recours juridique fait capoter le projet municipal.
Dans la presse, on parle de  "Monsieur le Président de l'association". Il devient l'interlocuteur incontournable, l'exemple à suivre pour les jeunes. Si certaines portes se ferment, il y en a d'autres qui s'ouvrent. Mohamad  a une réelle influence sur la population du quartier qui représente 20% des votants.
clermont
Aujourd'hui, dans cette ville s'affrontent PS , UMP , LO et voilà une liste de dernière minute avec Mohamad Fakallah.
Tu vas devenir Maire Momo ? Tu vas devenir Maire ?
Il ne sera pas Maire Momo, aujourd'hui il est un adversaire, et s'il y avait un deuxième tour ?

Dimanche, je suivrais de près les résultats à Nice, avec un autre regard sur Clermont.
A Nice je vote Patrick MOTTARD, si j'étais à Clermont, je voterais Mohamad Fakallah


Rectificatif : 

Les travaux d'installation des caméras sont suspendus, car le tribunal administratif a été saisi par l'association, le recours juridique n'a fait que reculer le projet municipal. Le recours a été annulé car le projet légalisé; malgré l'opportunité des 67% d'avis contraires de la population concernée .

Le Maire et le Sénateur PS préfèrent rallumer la poudrière et utiliser les fonds de la cohésion sociale dans la surveillance distancée (40 000€) plutôt que dans le recrutement d'un médiateur et la communication d'une civilité

un autre regard sur Clermontnti_bug_fck

Publié dans chroniques flo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Louis-Paul 10/03/2008 14:24

Ce ne sera pas un autre Nice...Une autre fois!Amitiés Christian

Christian 11/03/2008 16:00

Dans six ans ! Où en sera-t-on ?

lasidonie 10/03/2008 10:47

Des jeunes comme Momo, il en faudrait d'avantage pour faire évoluer les mentalités figées sur des stéréotypes, des schémas de penser basés sur le facies. Se mettre en lumière, c'est faire exemple autrement que dans les détestables faits divers et même si le but n'est pas  atteint, la victoire en est une.

Christian 11/03/2008 15:58

Je n'ai pas vu d'autres tête de liste comme Momo. Je l'ai encouragé, c'est une première expérience, il aura beaucoup appris. Et il apprendra encore en participant aux séances du conseil municipal.

Christian de nissa 09/03/2008 21:14

Le maire a été réélu dès le premier tour.Et Momo a fait 6,76%.Bravo

sevy 09/03/2008 19:46

Merci pour ton passagej'espère que tu vas bienen tous cas, à Villeneuve d'Ascq, les Municipales s'annoncent interessantes ...Bonne soiréebisous

Christian 10/03/2008 08:27

J'aime avoir de tes nouvelles jeune Sévy.

joce 09/03/2008 18:13

Je n'aime pas la politique mais il faut avouer que, dans certains cas de figure, elle m'intéresse.Mes deux neveux se "présentaient" aujourd'hui, dans une liste de leurs villes respectives.Une amie aussi. Tous ne sont pas du "même bord", qu'importe !Bonne soirée, Christian.

Christian 10/03/2008 08:26

Je n'aime pas quand c'est foireux, et cela l'est très souvent.En tant que citoyen, j'aime;  je le dis, et à présent, j'ose dire ce que je pense des candidats pour qui je vote.