Les copains après

Publié le par Christian

les copains après  dédicaces



Pendant trois années nous avons partagé de longs moments, nous avions  14, 15, 16 ans.  A 17 ans  nous étions ouvriers à la DCAN.
Aujourd'hui, je vous revois pour la première fois. J'ai éprouvé une très grande joie.
  Djeannot, merci de nous avoir offert ce moment.

dédicace
Pour voir les photos grand format, cliquer sur la photo, puis sur +

J'espère que vous serez  bavards, et utiliserez ce lieu pour exprimer, répondre, commenter .... Communiquez moi  des photos de
cette époque, racontez en courriel privé vos souvenirs que je mettrais en ligne.
Contactez d'autres camarades.
Que de  choses nous avons à nous dire, faisons le ici.

Dès les beaux jours, on se retrouvera  le plus possible,  au Vallon, ici à la campagne.
Je vous embrasse.

Commenter cet article

La Dame de Nage 02/03/2008 14:21

C'eut été plus facile pour nous, lecteurs & lectrices (le week-end prochain, on a joutera le préfixe "é"), si tes copains avaient revêtus la même tenue que sur la photo d'antan, et pris la même place, ça va de soit ! Un vent de bonne humeur semble flotter …

Christian 02/03/2008 14:36

Je n'attends pas l'électrice pour répondre.Quarante ans après, une photo de classe peut devenir un petit trésor, là, je m'adresse à la maîtresse.

Matheo 02/03/2008 09:35

Je comprends ta joie...

Christian 02/03/2008 09:58

Une joie qui a éclaté.

Anne-Ma 02/03/2008 08:17

ça avait l'air sympa ces retrouvailles ! Bon dimanche à toi.

Christian 02/03/2008 09:57

Ce fut une journée amicale et familliale très riche, bon dimanche à toi aussi.

Djeannot 02/03/2008 05:09

Christian.Un grand moment que ces retrouvailles, j'adore cette façon de se maintenir jeunes. En tous cas dans l'esprit. "Restons des enfants" disait Marcel Rufo (un ancien toulonnais qui a joué aussi à la balle ovale...)Faut maintenir ça. De mon côté j'essaye une ou deux fois par an de réunir mes amis d'enfance, qui étaient tous là hier soir. Lorsque nous sommes ensemble, des gens fort honorables et sérieux, il y a un ancien pilote de chasse, un avocat, un prof de fac, un marchand de 4 saisons, un "Gommissaire de Boulice"...il s'en faudrait peu pour que nous partions, tous ensemble, marauder quelques cerises, ou placer des pétards dans les boites aux lettres. (Quand je parle de pétards tu m'auras compris...ce sont ceux qui explosent).On se retrouve bientôt Christian et grand merci d'avoir été là.

Christian 02/03/2008 09:56

Djeannot.Mon copain 3° ligne, que je regrette de ne pas l'avoir pris en photo.Nous avons tant partagé sur les terrains de rugby.Tu es frustré parce que sur ce blog, il n'y a pas d'échanges entre commentateurs. Cela tient au fait que je ne réponds pas aux commentaires, je vais devoir me lever plus tôt pour gagner du temps.Les copains en photo sont restés ouvriers, techniciens, d'autres sont devenus gendarme ... Ceux là étaient présents, leur coeur et l'amitié furent si vite retrouvés comme si on avait 17 ans, c'est cela que j'ai ressenti.Qu'ils n'hésitent pas à laisser trace de leur passage.

Plum' 02/03/2008 03:00

Je suis heureuse pour toi parce que je sais à quel point ce type de retrouvaille peut être sympa !Je suis allée voir tes photos et j'ai trouvé celle des platanes particulièrement réussie.Gros bisous et bon dimanche, Papé !

Christian 02/03/2008 09:46

Oui, Plum', ce fut très sympa ! Il suffit de voir le sourire et les yeux des copains sur la photo.Bisous douce Plum'.