La campagne, oui ... mais

Publié le par Christian

bourguogne
Le titre reprend ce qu'est le contenu de ce blog, Christian dans sa campagne et ailleurs. Les citadins fréquentent majoritairement ce blog,  que viennent ils y chercher ?
Le dépaysement , les animaux, le jardinage ... ?
En regardant les statistiques, par ordre décroissant, en provenance des moteurs de recherche, je trouve : La taille des oliviers, le mur en pierres sèches, le hamac, ... et depuis peu ... les branles du mouille cul.
 
Il y a donc ceux qui sont à la recherche d'informations sur le travail du paysan.
Ceux ou celles qui pensent aux vacances, au farniente, à la galipette ...
Mais ...
Ces derniers jours, le point majeur de mes préoccupations c'est d'être un bouseux.bourguogne loze
Le dégel et la pluie ont pour conséquence de transformer l'environnement d'une maison campagnarde en environnement de terre visqueuse. Partout où on passe et repasse, on se colle, on transporte, on dépose la terre argileuse.
Aussi, en dehors du ménage chez soi, il y a celui de la voiture, des chaussures, et lorsque l'on se déplace à la ville; attention de ne pas laisser trop de traces.
Je garderai toujours le souvenir de cette belle moquette rouge dans le bureau du Proviseur. Ce n'est qu'en sortant que je constatais au sol combien mon arrivée, ma place sous la chaise, et mon départ était incrusté dans le tapis moelleux.
C'est cela aussi la campagne.

Publié dans Arbres et fleurs

Commenter cet article

Celiandra 24/02/2008 23:56

La terre si detestee par les "villageois"n'etait-elle pas note vie???pourquoi la detester a ce point? Sur, elle abime moquette et tapis  mais enfin ne nous donne t-elle pas le ble la farine   le bon pain ..Ne nourrit '-elle pas les  hommesles hommes  de demain?

Louis-Paul 10/01/2008 06:38

Ils viennent de la ville mais pas seulement pour le dépaysement Christian, mais aussi pour cette chaleur humaine, cette hymne à la vraie vie que tu nous fait si bien partager.  

Louis-Paul 10/01/2008 06:37

Cette histoire de ciré jaune me rappelle mon Billet d’humeur écrit le 14 mars 2007 ! « J’ai aimé regarder un peu différemment la télé et voir des émissions "en différé" : J’ai pas aimé  ce ciré  trop neuf  d’un candidat qui m’a fait penser à ces parisiens qui « débarquent » en Bretagne en août et qui sorte le jaune de la tête au pied pensant faire couleur locale. » 

La Dame de Nage 09/01/2008 09:28

Le pire fut pour la dame de service … Le proviseur s'en moquait, d'ailleurs, s'il en avait eu conscience, il aurait choisi un revêtement de sol moins vif ! Vivre près de la nature, c'est aussi des vêtements plus fonctionnels, ou l'élégance est autre.J'aime voir les touristes qui arrivent au bord de la mer avec leur ciré jaune tout propre, on peut les identifier tot de suite ! Les autres ont de vieilles vestes, ou des cirés maculés pour les pêcheurs.