D'autres arbres.

Publié le par Christian

Qu'il aura été difficile de publier cet article, quatre fois que je recommence, les sauvegardes effectuées disparaissent, ainsi que les photos, le texte, seul le titre subsiste.

arbres
Les Provençaux sont toujours étonnés lorsqu'ils séjournent plus au Nord, la verdure, l'herbe, les arbres sont pour nous source d'émerveillement.

petits arbres Aussi le premier jour, en me promenant dans les rues de Paris, alors que ma fille se rendait pour son travail d'un rdv à un autre, mon regard est attiré par ces plants d'oliviers qui se développeront certainement sur un balcon.

grand arbre
Le lendemain, je déambulais dans le parc en suivant très attentif le parcours de santé près de son habitation et j'admirais ces grands arbres serrés les uns aux autres.


Cette reprise est bien timide, je vous raconterai encore ce que j'ai vu et admiré pendant trois jours.

Egoïstement, je garderai pour moi les merveilleux instants passés avec ma fille. Les longues discussions que nous avons souvent, ces moments en tête à tête, cette complicité entre le papa et son enfant.

Publié dans Arbres et fleurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

claude 02/10/2007 09:19

Belle complicité en effet. C'est extraordinaire. J'avoue qu'il me tarde aussi de rejoindre les miens sur Paris et Reims le mois prochain. Même s'ils étaient tous autour de moi la semaine dernière pour les neuf ans de Xavier, il me tarde de les serrer à nouveau dans mes bras. Belle journée Christian 

joce 27/09/2007 22:48

Une belle complicité ! Bonne soirée, Christian.

Fauvette 26/09/2007 23:36

Tu as raison c'est ton jardin secret !

lasidonie 26/09/2007 19:16

ces moments de complicité sont uniques, merveilleux de pouvoir les connaître ! Dans ma génération les papas étaient souvent plus en retrait ! difficile d'apprivoiser la v2 d'Ob, j'ai aussi eu des soucis. Bonne soirée christian

Louis-Paul 26/09/2007 19:07

Tu as bien raison de garder bien au chaud de ta mémoire et de ton coeur ces moments privilégiés.Tu nous en donne déjà tellement Christian, ici et au Vallon.