Choisir la bonne figue.

Publié le par Christian

figue 1
Le long de nos chemins ces fruits attirent les passants, toutefois il faut savoir les choisir pour bien les apprécier.
Je les savoure souvent au pied de l'arbre et depuis que je balade dans ces collines, je connais la saveur des différents fruits qui s'offrent au promeneur. Tous les arbres n'apportent pas les mêmes goûts. Ce matin je me suis régalé sous celui là que je n'avais pas encore goûté.

figue 2



Les fruits ci-contre ne sont pas ceux que je déguste sur place, ils ne sont pas suffisamment murs à mon goût. Ce sont des fruits que l'on cueillera pour une présentation à table, ils se conserveront plusieurs jours, ceux là peuvent être cuisinés.





figue 3



Cette deuxième série correspond à ceux que j'aime, car ils sont bien murs et très sucrés. Leur aspect "raplapla" n'est pas présentable, et pourtant ! Ce sont les plus savoureux, la preuve en est que oiseaux et guèpes s'attaqueront à ceux là.

figue 4





Avant de les déguster, ouvrez et regardez car ils sont parfois habités. L'intérieur doit être siropeux, cette variété de petit fruit se prête au sêchage, on les cueille ainsi, et sur des clayettes en plein soleil, ils dessecheront pour composer un des treize desserts de Noël.

Conclusion :  Le fruit est très bon, un des meilleurs trouvé sur ces chemins.
Je le classerai en troisième position car il y a deux autres arbres (où je m'arrête souvent) aux fruits extraordinaires de grosseur et bon goût.

Par contre, je le classerai numéro un pour le sêchage, car le fruit est petit (ils sêchera mieux) et sa peau bien dure (bonne protection contre les piqûres d'insectes).



Publié dans Arbres et fleurs

Commenter cet article

Roland 01/09/2007 17:47

Merveilleusement belles ces figues ! cette année les miennes sont encore petites et vertes. Elles attendent l'été indien pour murir, mais je suis très patient. Bon dimanche à vous tous.Roro

Christian de nissa 31/08/2007 23:46

@ Dame de nage : C'est vers la Corse que j'aurais fait mon premier long voyage à la voile en découvrant au lever du jour, le profil des montagnes. Et en approchant, on comparait avec les photos qui nous guidaient à l'estime vers le port de Calvi.@ Marie Christine : Demain je prendrai ces photos des figues blanches et noires ... Si les gourmands en ont laissées !@ La Fanchon : Jardin d'Avignon, et non jardin Breton que tu nous offres en alternance.@ Mathéo : T'en a pas vu à Paris !@ Joce : Quel agréable retour en poésie, là où tu étais, tu en as surement goûtés.@ Roland : Coucou, régales nous de tes fantaisies.@ Lasidonie : Dans ta pinède, il y en a d'autres, celles de Barbarie. Ai-je bien vu les photos ?@ Kassiopée : Si tu l'aroses bien, avec le soleil, il va vite pousser.

Khassiopee 31/08/2007 21:39

Il y avait dans le jardin un grand figuier qui a gelé : j'ai été bien triste de ne pas le revoir partir. J'en ai replanté un mais il n'est pas si beau. Dommage, j'adore ces fruits.

lasidonie 31/08/2007 20:47

oh là, mon péché mignon ! j'en ferai des folies si je ne me retenais pas. En voyant cette chair éclatée sur la photo j'en salive d'envie. Pas de chemin à figuier par ici, le mien planté ...en pinède... s'échine le pauvre à fabriquer un tout petit fruit que les pies guettent et me volent bien souvent !bonne dégustation. Bises.

Roland 31/08/2007 19:36

Coucou c'est la rentrée !!! J'espère que cet été c'est bien passé pour toi et les tiens. A ++++++ Bisous
Roro